Historique

L’Auberge Le National tire son nom de celui de la rue Jacques-Cartier qui, en 1872, se nommait rue Nationale. En 1940, Le National fut le premier hôtel de Saint-Jean à être équipé de réfrigérateurs. On appelait ça, la « machine à faire du froid »!

En plus des vins, liqueurs et cigares, on pouvait acheter à l'Auberge Le National des voitures d'été, des instruments aratoires, de la broche à clôture à ressorts, et bien plus...

Pendant la prohibition, le « bootlegger » Conrad Labelle, ami d'Al Capone et de Narcisse Lord, propriétaire du National, aimait bien qu'on lui déroule le « tapis rouge » lors de ses visites